france3.fr

Gardienne de refuge, un choix de vie

Vous ne rêvez pas, c'est bien le son du carillon qui résonne dans les montagnes, car nous ne sommes pas dans le nord de la France mais bien en Haute-Savoie, à Taninges ! [ta-nain-j]. Et celui qui fait À 1 800 m d’altitude, quand la nuit tombe sur la vallée du Giffre, une seule lumière éclaire encore la montagne enneigée. Tel un havre protecteur, le refuge de Bostan est prêt à accueillir les randonneurs. Depuis deux hivers, Marie est gardienne du refuge. Maman du petit Jules, elle jongle entre s’occuper de son fils de 19 mois et les désirs de ses hôtes d’un soir. Un lieu aussi chaleureux que son hôte, voilà de quoi réconforter les randonneurs. À minuit, si certains optent pour la virée nocturne, Marie, comme le refuge, peut s’endormir.

Vidéos

Publicité