france3.fr

Illustre et Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre

Illustre et Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre

Lundi 18 janvier 2016 à 22h20.

Un film de Jean-Pierre Devillers et Pierre Pochart
Une production Ladybirds Films avec la participation de France 3 et du musée du Louvre


Illustre & Inconnu. Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre raconte comment au cœur de la Seconde Guerre mondiale, dans Paris tiraillé entre félons et alliés, un groupe d’hommes et de femmes s’érigent en protecteurs de notre patrimoine culturel au risque de leur vie. Contre toute attente, ils prévalent. L’improbable épopée orchestrée par Jacques Jaujard a le pouvoir singulier de cristalliser les enjeux éthiques, culturels et politiques d’un épisode méconnu de notre Histoire. « Diriger, c'est prévoir », Jaujard avait prévu. En organisant l’évacuation de plus de 4.000 trésors du Louvre, dont La Joconde et le Scribe accroupi, ce haut fonctionnaire a déjoué la convoitise d’Hitler, dupé le gouvernement de Vichy, sauvé le patrimoine et protégé des vies. L’incroyable combat de cet illustre inconnu est enfin révélé.

Le récit raconté par Mathieu Amalric, nourri de témoignages, de séquences d'animation et d'archives originales, fait de ce film documentaire un portrait à l'image du héros qu'il décrit : romanesque, élégant, méthodique et précis.

> La note d'intention des auteurs-réalisateurs



QUI EST JACQUES JAUJARD ?

© Laure Albin-Guillot / Roger-Viollet

Directeur des Musées nationaux pendant la Seconde Guerre mondiale

En 1940, après la défaite, c’est dans un musée du Louvre entièrement vide que Jacques Jaujard accueille les dignitaires de la Wehrmacht. Si diriger c’est prévoir, lui avait tout prévu puisqu’une semaine avant l’entrée en guerre de la France, le 3 septembre 1939, il avait déjà fait évacuer près de 4.000 œuvres. D’abord stockées au château de Chambord, peintures, sculptures et archives sont ensuite secrètement dispersées en province selon un plan que Jacques Jaujard avait minutieusement établi depuis trois ans. Jacques Jaujard réussit ainsi à sauver les œuvres, à désobéir aux ordres de Vichy et à résister à l’ennemi tout en restant en place. Grâce à l’attachée de conservation Rose Valland qui espionne le trafic des Allemands, il garde la trace de dizaines de milliers d’œuvres spoliées aux collectionneurs juifs qui seront retrouvées après-guerre. A partir de ses notes, de sa correspondance, des témoignages inédits, d’une animation en incrustation sur des images réelles, des photos et des archives exceptionnelles, ce documentaire romanesque redonne sa place dans l’Histoire à Jacques Jaujard et aux hommes et femmes des Musées nationaux qui ont sauvé le patrimoine artistique de la France.

 



QUELLE-EST LA STRATEGIE DE JACQUES JAUJARD ?

Répétition générale : l’évacuation du Prado

Jaujard a orchestré une répétition générale d’évacuation d’un musée quelques mois auparavant à Madrid. En pleine guerre civile espagnole, le musée du Prado est menacé par les bombardements et un petit comité international auquel participe Jaujard organise l’évacuation des oeuvres du Prado. 70 camions remplis de chefs-d’oeuvre traversent les Pyrénées et les acheminent sains et saufs jusqu’à la Société des Nations à Genève.
                                                                   

 

LES DATES CLES

- 3 septembre 1939 : entrée en guerre de la France et de l’Angleterre
- 10 mai 1940 : offensive allemande en France
- 23 juin 1940 : visite d’Hitler à Paris
- 11 novembre 1942 : les Allemands envahissent la zone libre
- 2 février 1943 : basculement avec victoire soviétique à Stalingrad
- 6 juin 1944 : opération Overlord, les alliés débarquent en Normandie
- 25 août 1944 : libération de Paris
- 8 mai 1945 : capitulation allemande

 

LE CERCLE DES ILLUSTRES INCONNUS

Autour de Jacques Jaujard se dessine le premier cercle des collaborateurs des Musées nationaux, parfois aussi illustres et inconnus. Ils ont risqué leur vie pour exfiltrer, mettre à l’abri et protéger les œuvres du Louvre et toutes celles des Musées nationaux.

- André Chamson (6 juin 1900 - 9 novembre 1983). Depuis 1933, conservateur adjoint au musée de Versailles et des Trianon. Chef des dépôts de Chambord, Loc-Dieu, Montauban, Loubéjac et Latreyne avec sa femme Lucie Mazauric.

- Lucie Mazauric (20 août 1900 - 9 juin 1983) Conservateur des bibliothèques et archives des Musées nationaux. Femme d’André Chamson et mère de Frédérique Hébrard, un des témoins direct toujours vivant.

- Pierre Schommer (2 juin 1893 – 4 juin 1973), secrétaire de la Réunion des Musées nationaux et ami de Jacques Jaujard. En charge du dépôt du château de Chambord.

- René Huyghe (3 mai 1901 - 4 février 1997), conservateur en chef du département des peintures, dessins et chalcographie. Chef du dépôt du château de Montal.

- Christiane Desroches-Noblecourt (17 novembre 1913 - 23 juin 2011) Chargée de mission au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre. Affectée aux dépôts de Saint-Blancard (Gers) et de Courtalain (Eure et Loir).

- Germain Bazin (24 septembre 1901 - 2 mai 1990), conservateur adjoint des Musées nationaux, département des peintures, chef du dépôt de Sourches (Eure).

- Gérald Van der Kemp (5 mai 1912 - 28 décembre 2001), assistant au cabinet des dessins et gravures, puis chef du dépôt du château de Valençay. Il devient après guerre conservateur en chef du domaine de Versailles.

- Maurice Sérullaz (19 janvier 1914 - 14 août 1997), chef du département des dessins du musée du Louvre. Chargé de mission au département des peintures, dessins et chalcographie. Assistant dans les dépôts de Montauban, de Sourches etc.

- Rose Valland (1er novembre 1898 – 18 septembre 1980) attachée de conservation au musée du Jeu de Paume. Après la guerre, elle devient conservateur des Musées nationaux, chef du service de protection des œuvres d’art en cas de conflit armé.

 

LE CERCLE DES ENNEMIS

Après la présentation de la garde rapprochée de Jaujard, il y a l'improbable casting des pilleurs allemands. Ce sont les membres de l’ERR (unité spéciale pillage), les officiels allemands, les ministres collaborateurs de Vichy avec lesquels Jaujard négocie, finasse, bluffe au quotidien pour protéger les œuvres.

- Le Reichsmarschall Hermann Goering (12 janvier 1893 – 15 octobre 1946)

- L'Ambassadeur d'Allemagne à Paris Otto Abetz (26 mars 1903 – 5 mai 1958)

- Alfred Rosenberg (12 janvier 1893 – 16 octobre 1946) créateur de l’ERR (Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg - Équipe d'intervention du Reichsleiter Rosenberg) service spécial chargé du pillage.

- Colonel Kurt von Behr (1er mars 1890 – 19 avril 1945), chef de l’ERR à Paris sous l’autorité d’Alfred Rosenberg.

- Abel Bonnard (19 décembre 1883 – 31 mai 1968), Ministre de l’éducation et de la jeunesse, ministre de tutelle de Jacques Jaujard. Admirateur et collaborateur zélé de l’occupant et un des ennemis les plus coriace de Jaujard.

 

L’ALLIE IMPROBABLE

- Le Comte Franz Wolff-Metternich chef du Kunstschutz (préservation du patrimoine artistique) à Paris. Il joue contre sa hiérarchie et aide Jacques Jaujard à garder les œuvres à l’abri dans les dépôts loin de la convoitise d’Hermann Goering et des hommes de l’ERR.

L'art retrouvé : de Chambord au musée du Louvre
La guerre se termine. Les oeuvres reviennent toutes saines et sauves au Louvre. La mission de Jacques Jaujard est un succès total.                                                                

 


A VOTRE TOUR DE SAUVER LES CHEFS D'OEUVRE DE LA FRANCE !

Le jeu éducatif et interactif

Pour annoncer et accompagner la diffusion du film, francetv nouvelles écritures, francetv éducation, Ladybirds Films et le musée du Louvre proposent un jeu interactif et éducatif : Sauvons le Louvre !


   

Ce jeu gratuit et ouvert à tous invite l'internaute à se glisser dans la peau de Jacques Jaujard.

Sa mission : protéger les plus grands trésors du patrimoine culturel français pendant la seconde guerre mondiale. Bombardements, pillages, vols par les nazis, autodafés, catastrophes naturelles… chaque joueur doit opérer des choix stratégiques pour éviter tous ces dangers et cacher les oeuvres du Louvre sans éveiller les soupçons de l'occupant !

Entrez dans la peau de Jacques Jaujard et jouez sur : sauvons-le-louvre.france3.fr


Nous sommes en 1940, et vous êtes Jacques Jaujard, le directeur des Musées nationaux. Dans une France en guerre et bientôt vaincue, votre unique préoccupation est de sauver les 4 000 œuvres d’art du musée du Louvre. Les dangers qui guettent ces trésors sont légion : bombardements, pillages, vol par les nazis, autodafés, catastrophes naturelles… À vous de protéger cet inestimable patrimoine culturel, en le dissimulant dans des dépôts de l’ouest et du sud de la France et en évitant, au long de la guerre, toutes les catastrophes qui le menacent. Vous ne pouvez compter que sur votre intelligence, votre ruse et votre courage. Saurez-vous prendre les bonnes décisions, choisir les bons alliés et éviter d’attirer l’attention de vos ennemis, pour mener à bien votre mission ?

Tout au long de la partie, le joueur alterne entre deux phases, la phase « politique » et la phase « tactique ».

Durée totale d’une partie : entre 20 et 30 minutes environ.

Crédits