france3.fr

Un voyage en Haute-Corse

Émission du 19/04/2017

Les tours génoises du Cap Corse

Savez-vous pourquoi trouve-t-on autant de "tours génoises" sur le littoral nord de la Corse ? Ces fortifications édifiées entre XVème et le XVIIème siècle témoignent du passé tumultueux de la région. Pour en savoir plus, nous partons à la découverte de la tour d'Agnello et de l'île de la Giraglia...

Les vidéos

Sommaire

  • 1

    Présentation

    Depuis la pointe de la Revellata, Carole Gaessler partira à la découverte du golfe de Calvi et de sa citadelle. Depuis le Palais du Gouverneur de Bastia, elle nous fera revivre les grandes heures de la cité que les Génois choisirent au XIVème siècle, pour implanter leur capitale.

    Les trésors du Cap

    Les « villas d’Américains » jalonnent les paysages du Cap Corse. Elles sont l’œuvre de Corses partis faire fortune en Amérique. A Rogliano, le palais Nicrosi  appartient à la même  famille depuis 150 ans. Paul Saladini et sa femme rénovent cette bâtisse exceptionnelle afin d’ouvrir des chambres d’hôtes.
    Témoignages d’une histoire agitée, les spectaculaires tours génoises, érigées entre le XVème et le XVIIème siècle, se dressent tout au long du littoral cap corsin. Gabriel Turquet de Beauregard, Architecte des Bâtiments de France, veille sur ces édifices qui ont joué un rôle défensif primordial  lors des razzias barbaresques.

    En Balagne

    La Balagne est parsemée de beaux villages perchés, comme Sant’Antonino, Pigna ou Lumio. Autrefois surnommée le "jardin de la Corse", la Balagne porte encore très bien son nom. Dans le village d’Avapessa, Robert Kran a créé un jardin extraordinaire. Il s’est constitué une collection rare de fruits des quatre coins du monde, comme le citron-caviar.
    Charles Pinelli a créé il y a 20 ans l’association « Les amis de l’Agriate ». Il parcourt régulièrement, à cheval, les 15 000 hectares de maquis. Des terres arides qui révèlent la présence de l’Homme ici depuis la Préhistoire. Son rêve : faire connaître ce patrimoine encore méconnu.

    Entre Bastia et la Castagniccia

    Au Nord-Est de la Corse, dans les montagnes de Castagniccia, Monique Traeber-Fontana nous fait découvrir les extraordinaires églises baroques de la Porta et Piedicroce, témoins d’un style né dans ces vallées. Elle nous emmène ensuite au village d’Omessa pour témoigner d’une découverte exceptionnelle : une fresque du XVème siècle, restée intacte pendant 600 ans…
    La Castagniccia abrite la plus ancienne châtaigneraie répertoriée d’Europe,  la forêt de Pianello, plantée d’arbres multi-centenaires. Le castanéiculteur Emanuele Barbieri entretient cette forêt et produit l’une des richesses de la région : la farine de châtaignes AOC.
    Au pied du Mont San Pedrone, au cœur de la forêt, jaillit la source ferrugineuse d’Orezza. L’eau d’Orezza est un des fleurons économiques de l’île.

Publicité

Crédits